QI GONG

Les bienfaits du Qi GongQi

Lors de notre introduction au Qi Gong vous avez pu apprécier la nature subtile de cette énergie (Qi) qui permet au vivant de se manifester pour entretenir la Vie (Yang Sheng). Les impacts de cette pratique sur notre santé sont profonds et souvent immédiats.

Voici quelques bénéfices et applications concrètes du Qi Gong :

  • Amélioration de la force, de la coordination et de la souplesse
  • Réduction de la douleur et des raideurs
  • Capacité améliorée de concentration, de calme et un sentiment général de bien-être
  • Sommeil plus profond et réparateur
  • Augmentation de notre force vitale (incluse notre libido)
  • Réduction rapide du niveau de stress
  • Renforcement de notre système immunitaire
  • Amélioration de nos fonctions vitales : cardiovasculaire, respiratoire, circulatoire, lymphatique et digestive
  • Régulation de la tension artérielle

La voie de la nature

Tout être vivant obéit au rythme immuable du Dao (Tao). S’éloigner du naturel, c’est donc mettre notre être tout entier en déséquilibre. L’écologie est un enjeu primordial pour le 21eme siècle. Pour nous, prendre soin de la planète, n’est-ce pas commencer déjà par le respect et l’équilibre écologique de notre « univers » intérieur ?

Les arts énergétiques tracent la Voie qui nous ramène vers le spontané et le naturel en nous…

« Si vous pouvez vous en remettre à la nature, alors aucune technique n’est nécessaire, puisque c’est la technique ultime. » Osho

Les effets du Qi qigong

Selon les nombreuses recherches effectuées sur le sujet, les effets bénéfiques du Qi Gong sont nombreux et touchent aussi bien la sphère physique, que mentale et spirituelle.

Effets physiques

L’ajustement de la posture, les étirements, les auto massages…tous ces moyens permettent le relâchement musculaire, qui aura un impact direct sur la résolution des tensions et douleurs du système musculo-squelettique.

Respiration

Plus l’état unifié de Qi Gong est profond, et plus la respiration se ralentit, gagne en profondeur et en amplitude et diminue en fréquence. Le taux d’absorption de l’oxygène augmente et l’amplitude des mouvements du diaphragme est augmentée (jusqu’à 3 à 4 fois plus que la moyenne). Les effets vont être bénéfiques pour tout problème respiratoire (bronchite chronique, tuberculose, asthme, insuffisance respiratoire…)

L’impact est également mesurable sur les fonctions viscérales, le péristaltisme, et la circulation du sang.
L’ajustement de la respiration joue donc un rôle crucial pour les effets bénéfiques du Qi Gong. A contrario, un schéma respiratoire impropre pourra avoir des effets néfastes sur la santé.

Système nerveux autonome

La régulation de la respiration, et notamment l’expansion du parenchyme pulmonaire, stimule le système nerveux autonome para-sympathique. Ceci induit un ralentissement du rythme cardiaque et de la pression artérielle, et active les fonctions digestives et de régénération des organes. L’activation du para-sympathique, véritable « frein » du corps, permet également de réduire les effets néfastes du stress.

Système cardio-vasculaire

Concentrer l’esprit longtemps sur une zone du corps induit une excitation d’une zone spécifique du cortex, permettant la mise au repos de l’activite cérébrale des autres zones. L’effet sur la pression artérielle est alors observé, résultat de la détente du système nerveux autonome et du relâchement des vaisseaux sanguins.

Après 30 mn de pratique de Qi Gong statique, le rythme cardiaque descend de 83.5 à 71.5 pulsations/mn. Ceci est directement lié à la régulation de la respiration.

L’effet est notoire également sur l’augmentation de la micro-circulation dans les capillaires, la fluidification du sang, l’élasticité des vaisseaux sanguins et la concentration des plaquettes. Le Qi Gong augmente également la circulation du sang dans le cerveau.

Les recherches montrent aussi que la pratique du Qi Gong a un impact sur la composition biochimique du sang.
C’est donc un bon outil de prévention des maladies cardio-vasculaires.

Effets sur le cerveau

La pratique du Qi Gong, notamment statique, induit une augmentation des ondes Alpha cérébrales, traduisant un état de tranquillité.
Plus l’état de Qi Gong est profond, plus les ondes se rapprochent de 8 hertz, ce qui est très proche du niveau de 7,83 Hz, qui caractérise le champ magnétique terrestre. Ainsi, le pratiquant de Qi Gong harmonise son Qi et celui de la terre, rejoignant la théorie classique du Qi Gong de l’unité de l’homme et de son environnement.

Effets psychologiques

La régulation de l’esprit, c’est à dire des pensées et des émotions, est une pratique essentielle en Qi Gong. L’activité mentale manipule des mots et des images. Dans la pratique, il est crucial d’abandonner la pensée liée aux mots pour s’attacher à des perceptions physiques, dans une zone précise (le Dantian inférieur par exemple).
Les perceptions nous permettent de nous connecter au moment présent et ainsi de relier directement le corps et l’esprit.

Une émotion est une attitude et une réaction comportementale face à une situation ou relation. Elle amène vers l’agitation ou le calme. La régulation comportementale de l’émotion va se faire dans le Qi Gong par le relâchement du corps et des muscles, et la concentration de l’esprit.

Le lien direct entre l’esprit et la sphère émotionnelle permet aussi de se connecter à une émotion positive de joie et de tranquillité, en évoquant image ou souvenir adéquat. La stabilité émotionnelle permettra alors de renforcer le pouvoir de concentration, et la capacité à rester stable, décuplant ainsi les bénéfices du Qi Gong tant sur le plan émotionnel que corporel.

error: Alerte : contenu protégé !