Tra­duc­tion de l’anglais – article ori­gi­nal de Tom Bisio.

Ma Dan Yang

Ma Dan Yang était un méde­cin taoïste du 12ème siècle. Jeune homme, il avait déjà déve­lop­pé une grande habi­le­té en acu­punc­ture et moxi­bus­tion (Zhen Jiu 针灸). Il a lais­sé der­rière lui une ode consa­crée à 12 points d’acupuncture « mira­cu­leux ». Si vous vou­lez apprendre quelques points d’acupuncture qui pro­duisent des résul­tats consis­tants pour prendre en charge une grande varié­té de désordres, appre­nez cela !

Cet article pré­sent l’ode de Ma Dan Yang du 6ème point 太沖 Taì Chōng Assaut Suprême (3 Foie – méri­dien du Foie).

太沖 Taì Chōng , Assaut Suprême (3 Foie)

Tai chong se situe au niveau du gros orteil, deux pouces der­rière l’articulation. Par la pul­sa­tion de la veine, on sait s’il y a la vie ou la mort. Il peut trai­ter l’é­pi­lep­sie sou­daine (convul­sion), le gon­fle­ment de la gorge et du cœur, les pieds inca­pables de mar­cher, les sept Shan (her­nie) (cf.1), le gon­fle­ment des tes­ti­cules, les yeux nua­geux et aus­si les maux de dos. Lorsque l’ai­guille des­cend le résul­tat est miraculeux.

Il per­met de sou­la­ger les pro­blèmes suivants :

  • Épi­lep­sie soudaine
  • Dis­ten­sion de la gorge et du cœur
  • Inca­pa­ci­té des deux pieds à se déplacer
  • Trouble Shan avec gonflement
  • Les yeux semblent nuageux
  • Dou­leur du bas du dos

Notes :

Tai chong est le point source (Yuan) du méri­dien du Foie.

Les sept types de Shan se réfèrent à :

  1. Chong Shan (冲 疝) Shan pré­ci­pi­té : une sen­sa­tion de pré­ci­pi­ta­tion entre le bas de l’abdomen et le cœur, avec de la dou­leur et la dif­fi­cul­té à se pen­cher en avant et en arrière.
  2. Hu Shan (狐 疝) Shan du renard : le tes­ti­cule est plus petit ou plus grand en taille et tiré vers le haut ou tom­bant vers le bas.
  3. Tui Shan (疝 颓) Shan effon­dré : gon­fle­ment dou­lou­reux du scro­tum ou de l’ab­do­men inférieur.
  4. Jue Shan (疝 厥) Shan éva­noui : une dou­leur se pré­ci­pi­tant de l’abdomen infé­rieur vers le haut du coeur qui pro­voque une perte de conscience.
  5. Jia Shan (瘕 疝) Shan gon­flé : le bas ventre est dou­lou­reux et gon­flé comme une gourde.
  6. Kui Shan (溃 疝) Shan ulcé­reux : gon­fle­ment et dou­leur des tes­ti­cules, jusqu’au point de suppurer.
  7. Long Shan (癃 疝) her­nie uri­naire : gon­fle­ment des tes­ti­cules, avec dif­fi­cul­té à la défé­ca­tion et la miction.

承注:太冲为肝经之原穴。惊 癎 疝气目生云翳咽喉心胀都属肝经气大过之疾患,故太冲能治之。七疝者,为冲疝,狐疝,疝颓,疝厥,瘕疝,溃疝,癃疝,七种。少腹上冲心而痛,不得前后为冲疝。睾丸偏小偏大,时上时下为狐疝。阴囊少腹肿大控急而痛为颓疝。厥气上冲心腹而痛为厥疝。少腹闷痛结形如瓜为瘕疝。睾丸肿痛。甚至溃脓为瘕疝。睾丸肿大小溲不行为癃疝。 

Actions :

  • Fait cir­cu­ler le Qi du Foie
  • Calme le Yang du Foie et stoppe le vent
  • Nour­rit le sang et le Yin du Foie
  • Cla­ri­fie la tête et les yeux
  • Régule le réchauf­feur infé­rieur et les menstruations

Autres indications modernes :

  • Dis­ten­sion et dou­leurs dans les côtes
  • Troubles de la vision : vision floue et yeux rouges
  • Maux de tête et vertiges
  • Dou­leur du vertex
  • Pro­blèmes menstruels
  • Sai­gne­ment et pro­lap­sus utérin
  • Trans­pi­ra­tion abon­dante après l’accouchement et insuf­fi­sance de lactation
  • Réten­tion d’u­rine et mic­tion douloureuse
  • Dou­leur dans la zone génitale
  • Déli­vrance dif­fi­cile (avec SP 6 & GI 4)
  • Sai­gne­ments uté­rins abon­dants (avec SP 6)
  • Jambes faibles & dif­fi­cul­tés à marcher
  • Hyper­ten­sion

[1]疝 Shan : est par­fois tra­duit par « Mon­tagne ». Une mala­die carac­té­ri­sée par la dou­leur et le gon­fle­ment de l’ab­do­men et du scro­tum. Les Shan Qi cor­res­pondent géné­ra­le­ment à des her­nies dans la méde­cine occidentale.

Localisation du point d’acupuncture Tai Chong 3 F

太沖 Taì Chōng 3 Foie

太沖 Taì Chōng , Assaut Suprême (3 Foie)

 

 

error: Alerte : contenu protégé par droits d'auteur !