On parle sou­vent du sys­tème des 12 méri­diens prin­ci­paux reliés aux organes/entrailles (foie, coeur, etc.) dans les dif­fé­rentes écoles de Qi Gong et en méde­cine chi­noise tra­di­tion­nelle. Hors, à notre connais­sance, cette notion a été intro­duite rela­ti­ve­ment tard dans le Qi Gong & le Nei Gong.

Lors de la concep­tion du foe­tus le pre­mier réseau éner­gé­tique qui se forme est celui dit des « 8 méri­diens extra­or­di­naires », ou « Mer­veilleux Vais­seaux » – Qi Jing Ba Mai (nous déve­lop­pe­rons un article sur ce sujet pour mieux com­prendre la fonc­tion de cha­cun d’eux). Il y a éga­le­ment une cor­res­pon­dance directe entre le Ba Gua (tri­grammes) et ce réseau ances­tral. Les taoïstes ont déve­lop­pé des méthodes spé­ci­fiques via le Nei Gong pour acti­ver ce sys­tème et aug­men­ter sa capa­ci­té à pro­duire de l’éner­gie via les 3 Dan Tian & les 8 corps d’énergies.

Les 8 « méridiens extraordinaires » dans le pratique du Nei Gong

Les plus impor­tants vais­seaux ou canaux (les plus anciens aus­si) pour l’é­tude du Nei Gong sont les suivants :

  • Chong Mai, le vais­seau Cen­tral et ses branches secon­daires à droite et à gauche
  • Du Mai, le vais­seau Gouverneur
  • Ren Mai, le vais­seau Conception
  • Dai Mai, le vais­seau de Ceinture

Cartographique du corps énergétique

Cette car­to­gra­phie & ses ensei­gne­ments nous ont été trans­mis par Bruce Frant­zis. Elle sché­ma­tise la loca­li­sa­tion des portes d’éner­gies essen­tielles & cer­taines inter­con­nexions aux 8 méri­diens extraordinaires.

 

Anatomie corps énergétique en Qi Gong & Nei Gong

Ana­to­mie du corps éner­gé­tique en Qi Gong & Nei Gong

Les portes d’énergies en Qi Gong

Les portes d’éner­gies majeures (sym­bo­li­sées en orange) sont plus que de simples points d’a­cu­punc­ture. Ce sont des por­tails qui per­mettent des trans­for­ma­tions de l’éner­gie sur tous les plans (phy­sique, éner­gé­tique et mental/spirituel).