Ba Duan Jin, 八段錦氣功 ou « Huit pièces de bro­card », est une forme en huit mou­ve­ments, qui per­met d’étirer en pro­fon­deur les méri­diens d’acupuncture et de relaxer l’ensemble du corps, en favo­ri­sant ain­si la cir­cu­la­tion du Qi et du sang. Il étire les ten­dons, pour les rendre souples comme de la soie. Il toni­fie le coeur, ren­force les pou­mons et le sys­tème diges­tif. Il est clas­si­fié dans la caté­go­rie Qi Gong externe « Wei Dan », qui veut dire au sens large du terme ren­for­ce­ment du corps (un effet « bou­clier » qui per­met de mieux se pro­té­ger des aggres­sions externes).

Ba Duan Jin est une forme très ancienne de Qi Gong (Bod­hid­har­ma en serait le fon­da­teur. Repris ensuite par le géné­ral Yu Fei qui le ren­dit popu­laire et l’utilisa pour ren­for­cer ses troupes en des temps records). Il est simple à mémo­ri­ser : vous pour­rez apprendre ces exer­cices faci­le­ment. Ba Duan Jin est une étape pré­li­mi­naire dans le temple Shao­lin qui pré­pare au tra­vail plus pro­fond sur les ten­dons : Yi Jin Jing.

Cet article résume les bien­faits des Ba Duan Jin. Chaque chant (dans les temps anciens on mémo­ri­sait les exer­cices de Qi Gong par des chants mné­mo­tech­niques) com­porte le nom en Pinyin, les carac­tères chi­nois et leur tra­duc­tion. Pour en savoir plus sur les Ba Duan Jin, vous pou­vez consul­ter cet article qui pré­sente le 1er exer­cice en détail.

Bonne pra­tique !

Les 8 exercices de Ba Duan Jin

Soutenir le ciel avec les mains pour prendre prend soin du triple réchauffeur

Liang­shou tuo tien li san­jiao (两手托天理三焦)

Lire l’article qui explique en détail cet exer­cice de Ba Duan Jin ain­si que la vidéo de Qi Gong du pre­mier mou­ve­ment.

  • Régule les fonc­tions du méri­dien du Triple Réchauf­feur (libre cir­cu­la­tion de l’énergie)
  • Régule et rafraî­chit la cha­leur interne (très béné­fique en été)
  • Régule les mou­ve­ments de l’énergie interne (haut-bas, cen­tri­pète-cen­tri­fuge)
  • Assure une bonne cir­cu­la­tion du sang et de l’énergie dans les organes
  • Amé­liore la sou­plesse des tis­sus et des arti­cu­la­tions
  • Eli­mine la fatigue

Bander l’arc et viser l’aigle

Zuoyou kai gong si she diao (左右开弓似射雕)

  • Per­met d’ouvrir et d’assouplir la cage tho­ra­cique
  • Libère le dia­phragme de ses ten­sions
  • Régule l’énergie des pou­mons, du coeur et du foie
  • Toni­fie le sang et le Qi
  • Ren­force la mus­cu­la­ture des mains et des avant-bras
  • Sti­mule les méri­diens des bras (3 Yin & 3 Yang)
  • Assou­plit les épaules et le cou

Soutenir le Ciel et s’appuyer sur la Terre, pour stimuler la Rate et l’Estomac d’un seul geste

Tiao­li piwei xu dan ju (调理脾胃须单举)

  • Régule les fonc­tions diges­tives (assi­mi­la­tion et diges­tion)
  • Per­met d’étirer la cavi­té abdo­mi­nale et de mas­ser les organes diges­tifs (Esto­mac, Rate, Pan­créas, Foie et Vési­cule biliaire)
  • Agit sur la cage tho­ra­cique, ce qui per­met ain­si de régu­ler les fonc­tions du Foie et de la Vési­cule biliaire

Regarder derrière pour prévenir les cinq maladies et les sept blessures, ou pour chasser les mille maladies

Wulao­qi­shang xian­ghou qiao (五劳七伤向后瞧)

Cet exer­cice de Ba Duan Jin fait réfé­rence à un concept de la méde­cine chi­noise « Wu Lao » les 5 mala­dies : regar­der trop blesse le sang (coeur), s’assoir trop blesse les muscles (Rate), être debout trop long­temps blesse les os (Reins), mar­cher trop blesse les ten­dons (Foie) et s’allonger trop blesse le Qi (Pou­mon).

« Qi Shang » se réfère aux bles­sures liées au froid et à la cha­leur + les mau­vaises habi­tudes de vie : la colère blesse le foie, la joie (exces­sive) blesse le coeur, la réflexion (sans fin) blesse la rate, la tris­tesse blesse le pou­mon et la peur blesse le rein.

  • Étire les muscles de la zone sca­pu­laire, et pré­vient ain­si les désordres des épaules, du cou et du dos
  • Sti­mule le nerf optique et réduit la fatigue ocu­laire
  • Ren­force les méri­diens Yang par l’effet de tor­sion qui s’applique à la colonne ver­té­brale
  • Sti­mule la cir­cu­la­tion du sang dans la tête et le cer­veau
  • « Essore » la colonne ver­té­brale et la moelle épi­nière et régule ain­si le sys­tème ner­veux

Agiter la tête et secouer la queue pour calmer le feu du cœur

Cet exer­cice de Ba Duan Jin fait réfé­rence à un concept de la méde­cine chi­noise « Xin Huo » ou Feu du Coeur : en effet lorsque le Rein est faible il ne peut cal­mer le feu interne (car l’eau du RRein n’est pas assez abon­dante ou ne cir­cule pas cor­rec­te­ment) qui peut ain­si « atta­quer » le Coeur (nature ascen­dante de l’élément feu). Le but de l’exercice est de ren­for­cer les fonc­tions du Rein.

Yao tou bai wei qu xin­huo (摇头摆尾去心火)

  • Calme les émo­tions
  • Ren­force le bas du corps et la taille
  • Sti­mule le méri­dien de la cein­ture (Dai Mai) le méri­dien du Rein et de la Ves­sie

Descendre les mains derrière le dos et les jambes, saisir les orteils pour renforcer les reins

Liang­shou pan zu gu shen yao (两手攀足固肾腰)

  • Déve­loppe la flexi­bi­li­té de la colonne ver­té­brale
  • Sti­mule les deux vais­seaux prin­ci­paux de régu­la­tion : Du mai (dos) et Ren mai (avant), pour équi­li­brer le Yin et le Yang
  • Ren­force le sys­tème uro-géni­tal, assou­plit le dos et la taille et pré­vient les dou­leurs lom­baires
  • Sti­mule le méri­dien du Rein et de la Ves­sie

Frapper du poing et regarder férocement

Zan quan numu zeng qili (攒拳怒目增气力)

  • Sti­mule le Foie et les yeux (vision)
  • Libère les stag­na­tions
  • Ren­force les ten­dons
  • Favo­rise la cir­cu­la­tion du sang
  • Déve­loppe la force mus­cu­laire

Soulever les talons (7 fois) pour traiter la maladie

Bei­hou cidian bai­bing xiao (背后七颠百病消)

  • Sti­mule le sys­tème osseux par la vibra­tion, pré­vient l’ostéoporose
  • Crée une vibra­tion qui régule le sys­tème ner­veux (via Du Mai)
  • Sti­mule la cir­cu­la­tion du sang et du Qi
  • Déve­loppe les capa­ci­tés d’équilibre

Télé­char­ger “Les bien­faits des Ba Duan Jin”

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !