Pour mieux com­prendre l’énergie de l’ours il nous faut repar­tir en arrière et consul­ter les clas­siques du Tao (Dao). Tchouang Tseu, l’un des célèbres patriarches du taoïsme avec Lao Tseu nous indique la méthode à suivre :

吹呴呼吸,吐故納新,熊經鳥申,為壽而已矣,此道引之士,養 形之人,彭祖壽考者之所好也。

Ins­pi­rez et expi­rez avec la bouche ouverte (Tu Na). Expul­sez l’ancien et prendre le neuf ; pro­fi­ter de la vie comme un ours endor­mi et s’étirer et se tordre (le cou) comme un oiseau – tout ceci n’est rien d’autre qu’un désir de lon­gé­vi­té. C’est ce que les let­trés qui mani­pulent leur souffle (Qi Gong) et les hommes qui se nour­rissent (Yang Sheng) essayent d’atteindre comme Peng Zu  (彭祖, « Ancêtre Peng ») avant eux.

L’histoire du Qi Gong de l’ours

Le mou­ve­ment de l’ours a une longue his­toire et remonte à la nuit des temps (période cha­ma­nique du Qi Gong). On retrouve des traces de cet ensei­gne­ment à tra­vers toutes les tra­di­tions, tant asia­tiques qu’occidentales (chez les Celtes).

En Chine, c’est Cheng Man-Ch’ing, célèbre maître de Tai Chi Chuan, qui a ravi­vé cette pra­tique dans les années 50. A l’origine, ce Qi Gong a été conçu par le fameux méde­cin taoïste Hua Tuo 华佗 (110–207) durant l’époque des Han pos­té­rieurs. Il est com­po­sé de 5 mou­ve­ments ou Jeu dit des 5 ani­maux. Selon Cheng Man-Ch’ing, cette pra­tique s’est per­due et la plu­part des cou­rants contem­po­rains qui enseignent les 5 ani­maux sont d’une concep­tion plus récente.

Hua Tuo et les 5 animaux

Selon Hua Tuo, le plus grand et simple secret pour une vie en bonne san­té est de pra­ti­quer le mou­ve­ment cor­rec­te­ment. Comme le gond d’une porte ne rouille­ra pas si la porte est uti­li­sée régu­liè­re­ment ; les mou­ve­ments de Qi Gong vont ain­si sti­mu­ler la « lubri­fi­ca­tion interne » du corps (élé­ment Eau), en per­met­tant la sti­mu­la­tion de la cir­cu­la­tion du sang, du Qi et de la lymphe, essen­tielle pour une bonne san­té et une sen­sa­tion de bien-être.

Hua Tuo déve­lop­pa donc le Qi Gong des Cinq ani­maux, un sys­tème com­plet de Qi Gong thé­ra­peu­tique qui puise ses racines dans les anciennes pra­tiques cha­ma­niques.

Les mou­ve­ments s’inspirent de la Grue, l’ours, le singe, le tigre et le cerf. Cher­chant à inté­grer la nature de l’animal à la pra­tique, plu­tôt qu’à en mimer les mou­ve­ments externes.

Chaque ani­mal ayant des indi­ca­tions thé­ra­peu­tiques pré­cises. Pour gar­der l’équilibre, les mou­ve­ments sont par­fois lents, par­fois rapides, et ren­forcent et détendent alter­na­ti­ve­ment le corps.

Les effets de ce Qi Gong sur la santé

La « magie » de cet exer­cice de Qi Gong réside dans sa sim­pli­ci­té « appa­rente ». Il en effet acces­sible à tous, ne demande pas beau­coup d’espace et peut se pra­ti­quer à tout âge. Il per­met entre autre :

  • Une acti­va­tion du corps éner­gé­tique (le cou­rant descendant/ascendant).
  • Une aug­men­ta­tion de l’immunité (via la sti­mu­la­tion ryth­mique du sys­tème lym­pha­tique).
  • Une amé­lio­ra­tion de la cir­cu­la­tion du sang et des fluides cor­po­rels.
  • La réduc­tion du stress & de l’anxiété.
  • Une amé­lio­ra­tion toutes les pra­tiques mar­tiales et en par­ti­cu­lier le Tai Chi Chuan.

Néan­moins il faut pré­ci­ser qu’il fait appel à des connais­sances pré­cises en bio-méca­nique et éner­gé­tique chi­noise, en par­ti­cu­lier la façon dont les dif­fé­rents leviers du corps sont syn­chro­ni­sés. Il est donc pré­fé­rable de l’étudier avec un pro­fes­seur com­pé­tent ou d’avoir des fon­da­tions solides en la matière.

Comment pratiquer le Qi Gong de l’ours ?

Ce mou­ve­ment fait par­tie d’une série com­plète qui inclut pos­ture, mudra, man­tra, res­pi­ra­tion et mouvements/marche spé­ci­fiques. Nous ensei­gne­rons cette méthode ce 15 novembre 2015 à Nantes.

Le mou­ve­ment qui est pré­sen­té dans la vidéo n’est donc qu’une par­tie de ce sys­tème mais il se suf­fit à lui-même. Il est en quelque sorte la quin­tes­sence du sys­tème.

  • Pen­dant l’exercice, ne jamais lais­ser les genoux dépas­ser la pointe des pieds et ni les lais­ser s’effondrer vers l’intérieur (main­te­nir le « pont » Yuan Dang).
  • Fermer/ouvrir à par­tir des Kuas (pli ungui­nal) durant tout l’exercice.
  • Relâ­chez en pro­fon­deur les ten­sions de haut en bas en sui­vant cette méthode.
  • Main­te­nez les régu­la­tions de la pos­ture pen­dant l’intégralité de l’exercice.
  • « Jouez » à faire l’ours. C’est une pra­tique qui doit res­ter légère et plai­sante.
  • Com­men­cez avec 200 répé­ti­tions par ses­sion puis aug­men­tez pro­gres­si­ve­ment.
  • Une pra­tique moyenne dure 10 à 15 minutes matin et soir.

La méthode du Qi Gong de l’ours

  1. Il y a seule­ment un seul mou­ve­ment ! Tout d’abord, vous déca­lez le poids sur la jambe gauche. Deuxiè­me­ment, vous tour­nez votre corps sur le côté gauche en main­te­nant la connexion genou, hanche et che­ville. Plier dans les Kuas et gar­der une hau­teur constante est essen­tiel.
  2. Ensuite, vous inver­sez le pro­ces­sus vers l’autre jambe.
  3. Ins­pi­rez en pas­sant votre poids sur la jambe d’appui et expi­rez pen­dant que vous tour­nez. Lais­sez les bras « chu­ter » sur le long du corps de façon natu­relle.

Les infor­ma­tions pro­po­sées dans cet article ne se sub­sti­tuent en aucun cas à un avis médi­cal auprès des pro­fes­sion­nels de san­té com­pé­tents. Les conseils pro­di­gués le sont à titre infor­ma­tif uni­que­ment. Tous les exer­cices décrits peuvent com­por­ter des risques. Ne ten­tez pas ces exer­cices si vous avez des condi­tions phy­siques, émo­tion­nelles ou men­tales qui pour­raient vous por­ter pré­ju­dice.

https://youtu.be/WaEZMM9Gdjw

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

Les derniers articles par Mohammed Saïah (tout voir)

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !