Pré­sent dans beau­coup de nos expres­sions popu­laires (un temps de chien, une humeur de chien, une vie de chien, avoir un mal de chien, etc.) le chien est le com­pa­gnon idéal de l’homme depuis l’antiquité, et lui apporte pro­tec­tion et récon­fort. La constance de son affec­tion et son dévoue­ment incon­di­tion­nel en font un com­pa­gnon idéal à tous les âges.

L’année du Chien et les astres

L’année du Chien de Terre Yang dit « Wu Xu » (戊戌), débu­te­ra le 16 février 2018 à la nou­velle Lune du pre­mier mois de l’année lunaire et dure­ra jusqu’au 4 Février 2019. Le Prin­temps, lui, démarre le 4 février 2018 dans le calen­drier chi­nois.

Le Chien fait réfé­rence dans sa sym­bo­lique la plus fon­da­men­tale aux notions de :

  • Loyau­té
  • Pro­tec­tion
  • Hon­nê­te­té

Sur le plan éner­gé­tique il est asso­cié à :

  • Idéo­gramme chi­nois : 狗 (Gǒu)
  • Branche ter­restre : Xu (戌)
  • Ener­gie : Yang
  • Elé­ment : Terre
  • Cou­leur : jaune/marron
  • Direc­tion : Nord-Ouest
  • Sai­son : Automne
  • Mois : Octobre (9ème mois lunaire)
  • Heure : 19.00 – 20.00

Sur le plan phy­sique, on peut aus­si l’associer à tous les sym­boles liés à la Terre : immo­bi­lier, pro­prié­té, pays, trem­ble­ments de terre, vol­cans…

Qu’apporte l’année du Chien dans son sillage ?

On peut déduire de ces aspects que l’année du Chien est basée sur l’élément Terre, stable par nature avec une mon­tagne (émer­gence du Yang) qui ren­force cet élé­ment voire l’exacerbe pour en faire un obs­tacle. Cela sug­gère qu’il y a besoin d’un chan­ge­ment pro­fond au niveau pla­né­taire et que cela ne se fera pas sans obs­tacles.

Le chien fait réfé­rence à notre vision col­lec­tive (le chien aime vivre en meute ou à proxi­mi­té d’un groupe) qui va être sou­mise à une forme de muta­tion impor­tante met­tant les inté­rêts du col­lec­tif avant ceux de l’individu. Il est donc impor­tant de bien choi­sir ses amis (le chien est dit « le meilleur ami de de l’homme ») durant cette année.

. 道不同,不相为谋。(dào bù tóng, bù xiāng wéi móu.)

Des hommes avec des prin­cipes qui dif­fèrent ne peuvent agir ensemble.

- Dic­ton chi­nois

Chien Fo : protecteur de temple

Cré­dits pho­to : Moham­med Saïah Tous droits réser­vés

Le sym­bole des Chiens ou Lions pro­tec­teurs (appe­lés « lions de Fo » ou « chiens de Fo ») à l’entrée des temples fait réfé­rence à l’aspect duel du Yin et du Yang. Le mâle a la bouche sou­vent ouverte (Yang) et la femelle la bouche fer­mée (Yin). Un rap­pel qu’il faut éga­le­ment apprendre à gar­der la force vitale ou au contraire l’expulser si elle vient à se cor­rompre (les pra­tiques du Daoyin et du Qi Gong sont dédiées à cet effet).

En savoir plus sur les Chiens Gar­diens : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lion_gardien_chinois

Nos conseils pour l’année du Chien

  • Sym­bo­li­que­ment la mon­tagne 山 (shān en chi­nois) repré­sente le dos et la région de Ming Men (éner­gie rénale). La ver­tu de l’énergie du Rein est la Sagesse. Encore un conseil qui va dans le sens de ne pas for­cer notre che­min face à un obs­tacle mais au contraire d’user de notre intel­li­gence (encore un attri­but du chien) pour résoudre les pro­blèmes.
  • La nature du chien est d’être rela­ti­ve­ment docile et d’éviter le conflit sauf néces­si­té. La Terre est l’élément qui per­met d’har­mo­ni­ser le Qi car il contient autant de Yin que de Yang à l’image des Chiens gar­diens.
  • Pro­fi­tez de cette année pour toni­fier votre consti­tu­tion en fai­sant de l’exercice et/ou en pra­ti­quant un art interne comme le Qi Gong qui ren­force votre connexion à la Terre, le plus sou­vent pos­sible dans la nature.
  • Evi­tez les excès ali­men­taires qui pour­raient nuire à votre diges­tion liée au couple Rate/Estomac (Terre). Essayez les baguettes… et nos quelques conseils :)
  • Sur un plan plus sub­til, on y ver­ra enfin l’opportunité de ren­trer plus faci­le­ment dans la médi­ta­tion & le tra­vail inté­rieur grâce à cet enra­ci­ne­ment éner­gé­tique de l’année.

« Uti­li­sez les bonnes com­bi­nai­sons ali­men­taires, alors chaque ali­ment peut pré­ve­nir la mala­die et pro­té­ger le Jing (Essence) et nour­rir le Qi. »

- Clas­sique interne de l’empereur Jaune

Pour conclure

Une année du Chien plus calme et moins chao­tique en pers­pec­tive que celle qui a pré­cé­dée avec le Coq (basée sur le Feu), mais qui requiert un ancrage sin­cère dans nos qua­li­tés les plus essen­tielles comme l’amitié, la loyau­té et l’empathie. La pra­tique du Qi Gong en groupe est un allié pré­cieux dans cette pers­pec­tive.

Nous vous sou­hai­tons une mer­veilleuse année 2018. Puisse-t-elle vous appor­ter la joie, la paix et l’amitié !

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !