La voie taoïste de l’eau a pour objec­tif l’ouverture, le net­toyage et l’équilibre du corps, de l’esprit, de l’énergie et des émo­tions. La dif­fé­rence entre cette méthode et d’autres (feu) n’est pas tant ce que vous vou­lez atteindre, mais la façon dont vous allez y par­ve­nir.

Détendre le corps dans l’ouverture, libé­rant ain­si les éner­gies stag­nantes ou blo­quées, plu­tôt que de for­cer l’organisme à s’ouvrir est une carac­té­ris­tique de la Méthode Taoïste de l’Eau ou voie humide dans la tra­di­tion alchi­mique.

L’eau est fluide, douce et sans résis­tance. Mais l’eau peut user la pierre, qui est rigide et ne peut pas céder. En règle géné­rale, tout ce qui est fluide, doux et sans résis­tance per­met­tra de sur­mon­ter tout ce qui est rigide et dur. C’est un para­doxe : ce qui est doux est vrai­ment fort.” Cita­tion de Lao Tseu, extrait du Dao De Jing

Extrait du Dao De Jing sur l’eau

L’eau est le bien suprême
Sans lut­ter, elle nour­rit les Dix mille êtres.
Elle se plait dans les lieux infé­rieurs
Que fuient la majo­ri­té des hommes.

Sem­blable à la Voie, telle est l’excellence de l’Eau
Elle habite le sol,
Son coeur a la pro­fon­deur d’un gouffre.
Géné­reuse dans le don,
Elle est fidèle à sa parole.

Sa loi s’applique dans la rec­ti­tude,
Son action révèle sa capa­ci­té.
Au bon moment elle se met en mou­ve­ment
Et ne s’oppose à per­sonne.
C’est pour­quoi, elle ne reçoit aucun blâme.

Lao Tseu, Dao De Jing
Tra­duc­tion de Chao-Hsui Chen

La voie de l’eau dans la tradition taoïste

La voie de l’eau (voir le site de Bruce Frant­zis pour en savoir plus) est un pro­gramme com­po­sé de cinq par­ties. Ce pro­gramme peut être appli­qué à dif­fé­rents objec­tifs :

  • à la pré­ser­va­tion de la san­té
  • aux Arts Mar­tiaux
  • à la médi­ta­tion et la relaxa­tion

Ces cinq par­ties forment le cycle des cinq élé­ments. Ils s’alimentent l’un l’autre après qu’ils aient été inté­grés sépa­ré­ment.

  • Le cycle com­mence par l’élément Eau avec le cou­rant Yin de l’ éner­gie qui des­cend du Ciel sur la Terre. Cette par­tie s’appelle : L’ouverture des portes de l’énergie.
  • Ensuite, c’est l’élément Feu qui incarne l’énergie Yang qui monte vers le Ciel. Cette par­tie s’appelle : L’énergie du corps en spi­rale.
  • Le Yin et le Yang sont com­bi­nés dans le Mariage du Ciel et de la Terre, qui cor­res­pond à l’élément de Bois.
  • L’élément Métal est incar­né par Ban­der l’arc et tirer la flèche qui pro­voque une forte com­pres­sion et libé­ra­tion de l’énergie.
  • Enfin, tous les élé­ments phy­siques et éner­gé­tiques sont com­bi­nés dans l’élément de la Terre avec Les Dieux jouent avec les Nuages.

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !