Dans la tra­di­tion chi­noise, la grue céleste taoïste (hè 鹤) sym­bo­lise la lon­gé­vi­té, en com­pa­gnie de la tor­tue et du pin. Cette lon­gé­vi­té étant, entre autre, attri­buée à sa res­pi­ra­tion longue et pro­fonde ain­si que son apti­tude à conser­ver son Qi (le pou­mon est le maître de l’éner­gie en méde­cine chi­noise). Oiseau migra­teur, elle annonce aus­si le retour des beaux jours, sym­bole de régé­né­ra­tion et des aspects cycliques de la vie…

  • La grue céleste est asso­ciée aux pra­tiques spi­ri­tuelles (ou 神 shén en chinois).
  • Le som­met de sa tête rouge cinabre sym­bo­lise le pur Yang (ou élixir de longue vie en alchi­mie daoïste), et sa capa­ci­té à voler lui confère le pou­voir d’atteindre la rési­dence des Immor­tels 仙 xiān.
  • S’élever dans le ciel, c’est se libé­rer des atta­che­ments et dési­rs ter­restres afin d’at­teindre la sagesse.
Immortels taoïstes

Immor­tels che­vau­chant des dragons

Les actions du Daoyin de la Grue Céleste

L’ouverture de ses ailes et son poi­trail déve­lop­pé parlent de l’ouverture de la cage tho­ra­cique, du Dan­tian Médian. Ce mou­ve­ment d’expansion est asso­cié à l’énergie du cœur et à l’élément Feu. Ain­si, sa grande capa­ci­té res­pi­ra­toire sym­bo­lise l’énergie de vie et la lon­gé­vi­té (ral­lon­ger son souffle c’est lit­té­ra­le­ment allon­ger notre durée de vie).

Chez les Bam­ba­ras, elle apporte la parole aux humains, et leur capa­ci­té à connaître leur valeur, et leurs dons. Car recon­naître les dons en soi per­met d’appréhender les plans supé­rieurs de la conscience, à l’intérieur et à l’extérieur de nous.

Debout sur une patte, elle illustre la capa­ci­té à attendre, la patience, la per­sé­vé­rance. Elle peut res­ter seule pen­dant des heures, mais c’est aus­si un ani­mal social qui danse en groupe et com­mu­nique par la parole, le geste, le tou­cher, le mouvement.

 grue céleste taoïste

La grue sym­bole de lon­gé­vi­té et grâce

Et cet équi­libre entre le groupe et soi-même, la rela­tion à l’autre et la rela­tion à soi, n’est-ce pas ce que nous cher­chons tous ? Alors, déployez vos ailes, pour célé­brer la voie de la Grue Céleste avec sa « danse ».

Les bienfaits du Qi Gong de la Grue Céleste

  • ren­for­cer l’é­qui­libre en par­ti­cu­lier chez les per­sonnes âgées
  • toni­fier le Coeur et la cir­cu­la­tion sanguine
  • rafraî­chir le Feu du Coeur en été pour évi­ter le surmenage
  • nour­rir le pou­mon en Automne pour mieux résis­ter aux aggres­sions du froid
  • ren­for­cer le Pou­mon tant par la qua­li­té que la quan­ti­té d’air inspirée
  • har­mo­ni­ser le plan émo­tion­nel et favo­ri­ser l’ou­ver­ture du Coeur.