Le prin­temps est une sai­son carac­té­ri­sée par le retour de l’éner­gie Yang dans la nature.  La force prin­ta­nière pousse la sève qui monte et se déploie dans les bour­geons, avant d’é­clore dans un fes­ti­val colo­ré lors de la phase de flo­rai­son. De toutes les sai­sons c’est pro­ba­ble­ment la plus exu­bé­rante. Le vent, émis­saire du prin­temps qui revient, est por­teur de cette nou­velle vie après l’hi­ber­na­tion de l’hiver.

Le retour de l’élé­ments Bois 木 (mu) sera offi­ciel­le­ment décla­ré le 4 février 2018 selon le calen­drier chi­nois. Chaque sai­son a ses carac­té­ris­tiques défi­nies selon les règles de cor­res­pon­dance des 5 élé­ments. Les com­prendre per­met de mieux s’ac­cor­der avec la sai­son et de s’a­dap­ter à celle-ci sans difficulté.

Les caractéristiques de l’élément Bois

  • Direc­tion : Est
  • Sai­son : Printemps
  • Moment de la jour­née : lever du soleil
  • Temps : vent
  • Emo­tion : la colère
  • Tis­su cor­po­rel : tendons/ligaments/ongles
  • Organe (Yin) : le foie
  • Organe (Yang) : la vési­cule biliaire
  • Organe des sens : les yeux
  • Liquide orga­nique : les larmes
  • Cou­leur : vert
  • Saveur : acide
  • Céréales : blé
  • Ani­mal domes­tique : poulet

A par­tir de ces élé­ments on peut mieux com­prendre le rayon d’ac­tion de l’élé­ment Bois durant cette saison.

Les perturbations de l’élément Bois

Le Foie (Gan en chi­nois) a pour fonc­tion de sto­cker le sang et d’as­su­rer la libre cir­cu­la­tion du Qi et du sang dans le corps. Si celle-ci se fait cor­rec­te­ment, notre corps sera bien nour­ri et en par­ti­cu­lier les tendons/ligaments. A l’in­verse, si il y a un blo­cage dans cette cir­cu­la­tion, on peut se retrou­ver faci­le­ment avec des inflam­ma­tions et blo­cages divers au niveau des épaules, sur les flancs et sur le tra­jet du nerf scia­tique (voir sché­ma ci-dessous).

Méridien de la Vésicule Biliaire (Tai

Cré­dit : tcmwiki

A l’i­mage d’un bois sec qui devien­drait noueux et fra­gile, le corps perd de sa sou­plesse et devient rigide, entraî­nant des dou­leurs, des ongles cas­sants et fra­giles. La vision se trouble et on est plus faci­le­ment assu­jet­ti à la colère, qui telle un vent violent va nous empor­ter au-delà de nos limites.

Le retour du printemps : la force du Bois

Comment harmoniser l’élément Bois ?

La nature est régie par les 5 élé­ments et le Yin et le Yang. Dans cette pers­pec­tive, notre orga­nisme peut plus ou moins bien s’a­dap­ter au prin­temps. On peut en déduire que l’élé­ment Bois peut être en har­mo­nie (équi­libre du Yin/Yang); en vide (défi­cience) ou en plé­ni­tude (excès).

Quelques qua­li­tés de l’élé­ment Bois en équilibre : 

  • Capa­ci­té à affir­mer son indi­vi­dua­li­té, et à mettre en forme ses rêves.
  • Peut s’adapter aux situa­tions, et res­ter flexible tout en main­te­nant son cap.
  • Le corps est souple et flexible.

Conseils pour la défi­cience de Bois

  • Man­ger plus de légumes verts.
  • Pra­ti­quez le Qi gong, en met­tant l’accent sur les éti­re­ments comme le Daoyin et la marche.
  •  Sti­mu­ler la vision, regar­der de beaux pay­sages, des œuvres d’art, de belles photos.
  • Por­ter du vert vif, mettre des plantes dans la mai­son et des objets en bois.
  • Ramas­ser et cui­si­ner des légumes, jardiner.
  • Se pro­me­ner dans les bois.
  • Expri­mer son indi­vi­dua­li­té, dans des acti­vi­tés créa­tives et artistiques.
  • Ren­for­cer l’élément Eau, apai­ser le Métal.

Conseils pour l’excès de Bois

  • Réduire et allé­ger la nour­ri­ture grasse, man­ger peu d’aliments acides.
  • Man­ger beau­coup de légumes verts.
  • Evi­ter l’excès de sel et de graisse, le sucre, l’al­cool, le café, les pro­duits de syn­thèse, les pro­duits laitiers.
  • Pra­ti­quer le Qi gong, en met­tant l’accent sur la res­pi­ra­tion (expi­ra­tion pour disperser).
  • Mar­cher dans les bois.
  • Enle­ver les plantes de la mai­son pour quelques temps, et évi­ter de por­ter ou d’être entou­ré de vert.
  • Rajou­ter des objets en métal dans la mai­son, et sur vous.
  • Pri­vi­lé­gier la cou­leur blanche.
  • Toni­fier le Feu, et ren­for­cer le métal.

Le Prin­temps donne nais­sance, l’é­té fait croître, l’au­tomne récolte et l’hi­ver conserve. Huang Di Nei Jing (黄帝内经)

Plus articles sur le Printemps et le Bois :