Méthodes de Qi Gong

QI GONG CHAMANIQUE

Les pra­tiques cha­ma­niques chi­noises Wu 巫 ont pour objec­tif la connexion avec les éner­gies uni­ver­selles du Ciel, de la Terre et de l’humanité dans le but de culti­ver la cir­cu­la­tion de l’énergie interne et d’atteindre l’illumination, ou éveil spi­ri­tuel…

QI GONG TAOISTE

Le taoïsme 道教 (ou daoïsme) est avant tout une phi­lo­so­phie, pla­çant cha­cun à sa juste place dans l’univers, en har­mo­nie avec la nature. Il plonge ses racines dans le cha­ma­nisme, en lien avec les esprits de la nature. Le taoïsme met ain­si en avant le natu­rel, le spon­ta­né, la sim­pli­ci­té, le déta­che­ment et l’action sans effort (Wu Wei Wu), sou­vent com­pa­rée à l’eau qui s’écoule natu­rel­le­ment.

QI GONG BOUDDHISTE

L’école de Qi Gong boud­dhiste met la prio­ri­té sur le déve­lop­pe­ment des ver­tues spi­ri­tuelles, la ces­sa­tion des dési­rs et la paci­fi­ca­tion de l’esprit. Contrai­re­ment aux taoïstes, ils consi­dé­raient le corps comme un frein au déve­lop­pe­ment spi­ri­tuel.

QI GONG THERAPEUTIQUE

Le Qi Gong thé­ra­peu­tique est une branche à part entière de la méde­cine tra­di­tion­nelle chi­noise aux côtés de l’acupuncture et du Tui Na. En attestent de nom­breux textes sur le sujet dans les trai­tés de méde­cine tra­di­tion­nelle comme le “Huang Di Nei Jing” ou le “Suwen”…

error: Alerte : contenu protégé !