Début de l’automne fait par­tie du Qi Gong des sai­sons,  une pra­tique tra­di­tion­nelle issue du Yang Sheng, méthode de pré­ser­va­tion de la vie. Le Qi Gong des sai­sons a pour voca­tion d’é­qui­li­brer les flux internes d’éner­gie (Qi) avec la nature environnante.

Les exercices de Qi Gong de l’automne : Début de l’automne (partie 1)

Le 1er cycle de l’au­tomne com­mence le 8 août et dure­ra jus­qu’au 23 août. Cette période se nomme Début de l’automne 立秋 lìqiū.  Cette période est l’a­morce de la sai­son de l’au­tomne. Elle est annon­cia­trice du retrait visible de l’éner­gie Yang dans la nature. A l’i­mage de la sai­son, nous devons com­men­cer notre « retraite » éner­gé­tique, tour­ner notre regard vers l’in­té­rieur pour éva­luer ce que nous devons conser­ver (Hiver) ou éli­mi­ner à l’i­mage d’une lame d’é­pée (l’élé­ment Métal domine durant cette sai­son) qui doit éla­guer le trop plein accu­mu­lé durant les autres sai­sons. Le Yin est bien de retour durant 立秋 lìqiū, sa crois­sance est désor­mais inexo­rable jus­qu’à son pinacle en hiver.

Qi Gong des saisons de la période Début de l’automne 立秋 (lìqiū).

  1. Asseyez-vous sur le sol en tailleur ou demi-lotus si possible.
  2. Pen­chez-vous en avant et por­tez votre poids en avant sur la pointe des doigts.
  3. A l’ins­pi­ra­tion, conser­ver les ali­gne­ments du point 2.
  4. A l’ex­pi­ra­tion, videz au maxi­mum les pou­mons (le ventre doit ren­trer vers l’in­té­rieur) et faites le gros dos comme une tor­tue ou un chat. Conser­vez les pou­mons vides quelques ins­tant, ins­pi­rez de nou­veau et recommencez.
  5. Faites au moins 15 répé­ti­tions voire jus­qu’à 56 répé­ti­tions.
  6. Clô­tu­rez l’exer­cice en cla­quant des dents 36 fois, faites tour­ner la langue dans la bouche 9 fois dans chaque direc­tion et ava­lez la salive en 3 fois en gui­dant le Qi vers le Dan Tian infé­rieur.
Début de l’automne 立秋 lìqiū

Source image : http://www.sacred-texts.com

Les infor­ma­tions pro­po­sées dans cet article ne se sub­sti­tuent en aucun cas à un avis médi­cal auprès des pro­fes­sion­nels de san­té com­pé­tents. Les conseils pro­di­gués le sont à titre infor­ma­tif uni­que­ment. Tous les exer­cices décrits peuvent com­por­ter des risques. Ne ten­tez pas ces exer­cices si vous avez des condi­tions phy­siques, émo­tion­nelles ou men­tales qui pour­raient vous por­ter préjudice.

Cré­dits pho­to : Ste­phi 2006