L’équinoxe du prin­temps fait par­tie du Qi Gong des sai­sons qui est une méthode tra­di­tion­nelle issue du Yang Sheng, méthode de pré­ser­va­tion de la vie. Le Qi Gong des sai­sons a pour voca­tion d’équilibrer les flux internes d’énergie (Qi) avec la nature envi­ron­nante.

Les exercices de Qi Gong du printemps : l’équinoxe du printemps (partie 4)

Le 4ème cycle du Prin­temps com­mence au envi­ron du 21 mars et dure­ra jusqu’au 4 avril. Cette période se nomme l’équinoxe du prin­temps 春分 Chūnfēn. Cette période est asso­ciée symp­bo­li­que­ment au lever du soleil (après la nuit de l’hiver). A par­tir de l’équinoxe, les jours vont ral­lon­ger sans cesse et faire place à plus de lumière. Pen­dant les 6 mois à venir le Yang va domi­ner de nou­veau la nature et nous encou­ra­ger à nous « extra­ver­tir » et à sor­tir défi­ni­ti­ve­ment de la tor­peur de l’hiver (Yin). En savoir plus sur les qua­li­tés du Yang et du Yin.

Pour bien com­men­cer et s’adapter à la sai­son, décou­vrez nos conseils de vie autour du Prin­temps.

Qi Gong des saisons de la période de l’équinoxe du printemps 春分 (Chūnfēn).

  1. Met­tez-vous face à l’est.
  2. Pre­nez la posi­tion du tailleur ou asseyez-vous sur une chaise, les pieds à plat sur le sol, jambes décroi­sées.
  3. Mon­tez les mains à la hau­teur des ais­selles, paumes orien­tées vers le ciel et doigts poin­tant vers l’avant, en tou­chant légè­re­ment les côtes.
  4. Retour­nez les paumes vers l’avant, doigts poin­tant vers le ciel, puis pous­sez-les vers l’avant comme si vous pous­siez un objet lourd. Les bras sont presque ten­dus à la fin de la pous­sée. Pen­dant la pous­sée tour­nez votre tête vers la gauche sur une expi­ra­tion. Le regard est au loin au-des­sus de votre épaule gauche.
  5. Sur l’inspiration rame­nez la tête dans l’axe du corps et  les bras reviennent près du corps dans la pos­ture du début (voir point 3).
  6. Retour­nez les paumes vers l’avant, doigts poin­tant vers le ciel, puis pous­sez-les vers l’avant comme si vous pous­siez un objet lourd. Les bras sont presque ten­dus à la fin de la pous­sée. Pen­dant la pous­sée tour­nez votre tête vers la droite sur une expi­ra­tion. Le regard est au loin au-des­sus de votre épaule droite.
  7. Répé­tez par série de 6 aller-retour, 7 fois de suite soit 42 fois en tout.
  8. Clô­tu­rez l’exercice en cla­quant des dents 36 fois, faites tour­ner la langue dans la bouche 9 fois dans chaque direc­tion et ava­lez la salive en 3 fois en gui­dant le Qi vers le Dan Tian infé­rieur.
Source image : http://www.sacred-texts.com

Source image : http://www.sacred-texts.com

Les infor­ma­tions pro­po­sées dans cet article ne se sub­sti­tuent en aucun cas à un avis médi­cal auprès des pro­fes­sion­nels de san­té com­pé­tents. Les conseils pro­di­gués le sont à titre infor­ma­tif uni­que­ment. Tous les exer­cices décrits peuvent com­por­ter des risques. Ne ten­tez pas ces exer­cices si vous avez des condi­tions phy­siques, émo­tion­nelles ou men­tales qui pour­raient vous por­ter pré­ju­dice.

Cré­dits pho­to : http://www.flickr.com/photos/craigcloutier/

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

Les derniers articles par Mohammed Saïah (tout voir)

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !