Le Sol­stice d’E­té fait par­tie du Qi Gong des sai­sons qui est une méthode tra­di­tion­nelle issue du Yang Sheng, méthode de pré­ser­va­tion de la vie. Le Qi Gong des sai­sons a pour voca­tion d’é­qui­li­brer les flux internes d’éner­gie (Qi) avec la nature environnante.

Les exercices de Qi Gong de l’été : Solstice d’Eté (partie 4)

Le 4ème cycle de l’é­té com­mence le 21 juin et dure­ra jus­qu’au 6 juillet. Cette période se nomme Sol­stice d’E­té 夏至 Xiàzhì. Les jours les plus longs et les nuits les plus courtes coïn­cident avec cette période. L’éner­gie Yang atteind son apex et la force de la lumière règne sans conteste dans la nature. Pro­fi­tez de ces beaux moments pour expri­mer votre joie de vivre (émo­tion liée à la sai­son de l’é­té) et célé­brer tout sim­ple­ment l’a­bon­dance de l’ins­tant présent !

L’hexa­gramme 44 « Venir à la ren­contre », sym­bole de cette période, montre que le som­met du Yang (traits pleins) donne nais­sance à son oppo­sé le Yin (trait bri­sé) ! On asso­cie cette ligne la plus basse à l’as­pect caché de la nature qui pré­pare le retour des sai­sons froides.

Durant l’é­té, évi­tez les excès émo­tion­nels liés à la nature Feu de la sai­son, ce qui pour­rait entraî­ner des pro­blèmes d’in­som­nie, maux de têtes, infec­tions, fièvres et irritabilité.

On note­ra durant les mois de juillet et d’août un excès d’hu­mi­di­té (le Yin qui s’ins­talle dans les pro­fon­deurs) et la pré­sence de cha­leur dans la nature. Cette com­bi­nai­son est com­mu­né­ment appe­lée « humi­di­té-cha­leur » en méde­cine chi­noise tra­di­tion­nelle. Il est impor­tant de conti­nuer à bien faire cir­cu­ler les liquides dans le corps et à res­ter bien hydra­té. Une pra­tique idéale de Qi Gong sont les « sways gong » ou balan­ce­ments des bras.

Pro­fi­tez donc bien de ces beaux moments pour expri­mer votre joie de vivre (émo­tion liée à la sai­son de l’é­té) et célé­brer tout sim­ple­ment l’a­bon­dance de l’ins­tant présent !

Méditez avec l’esprit de l’Eté : le Phoenix Rouge

Pour hono­rez l’es­prit de l’E­té durant cette période, met­tez-vous face au Sud. Puis sen­tez votre corps se rem­plir d’un sen­ti­ment de satis­fac­tion et de joie, l’é­mo­tion de la sai­son. A chaque ins­pi­ra­tion, cette éner­gie bien­veillante gran­dit dans votre coeur. Puis pour clô­tu­rer votre médi­ta­tion, remer­ciez l’es­prit de la sai­son pour ses bienfaits.

Avant de com­men­cer le Qi Gong de cette période il est conseillé de joindre les 2 mains devant la poi­trine et de les pres­ser  for­te­ment comme pour expul­ser les « mau­vais souffles » du cœur (organe domi­nant en été) sur l’ex­pi­ra­tion. Répé­tez 7 fois cette res­pi­ra­tion en expi­rant par la bouche et en ins­pi­rant par le nez.

Qi Gong des saisons de la période « Solstice d’Eté »  夏至 (Xiàzhì).

  1. Asseyez-vous sur le sol de pré­fé­rence (vous pou­vez, pour vous aider,  mettre votre dos contre un mur ou le dos d’un fauteuil).
  2. Rap­pro­chez les genoux vers votre poi­trine en pliant les jambes.
  3. Puis dépliez/relevez par­tiel­le­ment la jambre droite (le genou tou­jours proche de la poi­trine mais avec la jambe – tibia – paral­lèle au sol).
  4. Attra­pez votre pied droit avec vos 2 mains en croi­sant les doigts au niveau de la plante des pieds.
  5. A l’ex­pi­ra­tion, pous­sez votre pied droit vers l’a­vant pour étendre votre jambe au maxi­mum. Main­te­nez la pos­ture 2 à 3 secondes.
  6. A l’ins­pi­ra­tion, relâ­chez la jambe vers le bas tout en gar­dant les mains sous la plante du pied, la plante du pied face au sol.
  7. Faites 35 répé­ti­tions.
  8. Puis chan­gez de jambe et recom­men­cez le même exercice.
  9. Faites 35 répé­ti­tions.
  10. Clô­tu­rez l’exer­cice en cla­quant des dents 36 fois, faites tour­ner la langue dans la bouche 9 fois dans chaque direc­tion et ava­lez la salive en 3 fois en gui­dant le Qi vers le Dan Tian infé­rieur.
Qi Gong des saisons : Solstice d'Eté 夏至

Source image : http://www.sacred-texts.com

Les infor­ma­tions pro­po­sées dans cet article ne se sub­sti­tuent en aucun cas à un avis médi­cal auprès des pro­fes­sion­nels de san­té com­pé­tents. Les conseils pro­di­gués le sont à titre infor­ma­tif uni­que­ment. Tous les exer­cices décrits peuvent com­por­ter des risques. Ne ten­tez pas ces exer­cices si vous avez des condi­tions phy­siques, émo­tion­nelles ou men­tales qui pour­raient vous por­ter préjudice.

Cré­dits pho­to : Moham­med Saïah