Les 8 Méri­diens curieux, appe­lés éga­le­ment « mer­veilleux vais­seaux » ou « méri­diens extra­or­di­naires », pos­sèdent une rela­tion étroite avec notre éner­gie ori­gi­nelle ou Yuan Qi. En effet, celle-ci, ain­si que le Jing Qi inné, est véhi­cu­lée par ce réseau, qui repré­sente notre struc­ture éner­gé­tique la plus pro­fonde. Ces méri­diens sont les pre­miers à se for­mer dans l’utérus. Ils fonc­tionnent comme des réser­voirs d’énergie, en charge de régu­ler l’excès ou la défi­cience des 12 méri­diens prin­ci­paux, et aus­si de sou­te­nir les grandes trans­for­ma­tions du corps (crois­sance, matu­ra­tion sexuelle, gros­sesse, ménopause…etc).

Les 8 méridiens curieux ou Qi Jing Ba Mai

Les 4 pre­miers méri­diens sont les plus impor­tants pour la pra­tique du Qi Gong :

  • Du Mai (Vais­seau Gou­ver­neur)
  • Ren Mai (Vais­seau Concep­tion)
  • Chong Mai (Vais­seau Péné­trant – Canal cen­tral)
  • Dai Mai (Vais­seau de Cein­ture)

Les 4 autres sont secon­daires :

  • Yin Qiao Mai
  • Yang Qiao Mai
  • Yin Wei Mai
  • Yang Wei Mai

La méditation des 8 méridiens curieux 開通八脈法

  1. A l’inspiration, visua­li­sez (et sen­tez) un cou­rant d’énergie qui part de Hui Yin (1VC), puis remonte le long du méri­dien Gou­ver­neur Du Mai jusqu’au som­met de la tête au point Bai Hui (20 VG).
  2. A l’expiration, le Qi des­cend du Bai Hui (20 VG)  le long du vais­seau concep­tion Ren Mai jusqu’à Hui Yin.
  3. A l’inspiration, le Qi remonte du point d’acupuncture Hui Yin le long du canal cen­tral (Chong Mai) jusqu’au point Zhen­xue (situé entre le nom­bril et Ming Men (4VG). Puis le cou­rant de Qi va jusqu’au nom­bril et de là il se sépare en 2 cou­rants d’énergie qui passent par Shen Shu (23 V) au niveau du dos. Puis le Qi remonte sur le méri­dien de la Ves­sie jusqu’à Jian­jing (21 VB) sur les épaules.
  4. A l’expiration, le Qi des­cend sur la face externe des bras, passe par le médius et entre dans les Lao­gong (8 MC).
  5. A l’inspiration le Qi se déplace des Lao­gong sur la face interne des bras jusqu’à la poi­trine (mame­lons).
  6. A l’expiration, 2 cou­rants d’énergie des­cendent des mame­lons jusqu’à Da Heng (15 Rte) puis fusionnent en un seul cou­rant au niveau du nom­bril pour redes­cendre à nou­veau à Hui Yin (1VC).
  7. A l’inspiration, le Qi remonte de Hui Yin (1VC) le long de Chong Mai (Canal cen­tral) jusqu’à Jiang­gong – à peu près à la hau­teur de l’appendice xiphoïde : Point Jiu Wei (15VC).
  8. A l’expiration, le Qi des­cend de Jian­gong jusqu’à Hui Yin puis forme 2 cou­rants à par­tir de Chang­qiang (1VG). Ces cou­rants vont ensuite s’orienter vers la face externe des hanches et jambes jusqu’au Yong Quan (1Rn).
  9. A l’inspiration, le Qi remonte de Yong Quan par la face interne des jambes jusqu’à Hui Yin puis Zhen­xue.
  10. De Zhen­xue le Qi redes­cend à Hui Yin.
  11. Le cycle recom­mence de nou­veau à par­tir du point d’acupuncture Hui Yin.

Les infor­ma­tions pro­po­sées dans cet article ne se sub­sti­tuent en aucun cas à un avis médi­cal auprès des pro­fes­sion­nels de san­té com­pé­tents. Les conseils pro­di­gués le sont à titre infor­ma­tif uni­que­ment. Tous les exer­cices décrits peuvent com­por­ter des risques. Ne ten­tez pas ces exer­cices si vous avez des condi­tions phy­siques, émo­tion­nelles ou men­tales qui pour­raient vous por­ter pré­ju­dice.

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

Les derniers articles par Mohammed Saïah (tout voir)

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !