Pluie et céréales fait par­ti du Qi Gong des sai­sons qui est une méthode tra­di­tion­nelle issue du Yang Sheng, méthode de pré­ser­va­tion de la vie. Le Qi Gong des sai­sons a pour voca­tion d’é­qui­li­brer les flux internes d’éner­gie (Qi) avec la nature environnante.

Les exercices de Qi Gong du printemps : céréales et pluie (partie 6)

Le 6ème  et der­nier cycle du Prin­temps com­mence le 20 avril et dure­ra jus­qu’au 4 mai. Cette période se nomme céréales et pluie 谷雨 Gǔyǔ. Cette période de tran­si­tion est gou­ver­née par l’éner­gie de l’eau qui vient nour­rir la terre, per­met­tant ain­si d’har­mo­ni­ser les chan­ge­ments sai­son­niers. Elle annonce les pré­misses de l’é­té qui arrive sous peu. En effet celui-ci, dans la tra­di­tion chi­noise démarre le 5 mai pro­chain. Les céréales sym­bo­lisent l’éner­gie de la terre. La pluie vient nour­rir la terre, qui à son tour nour­rit l’homme. On pour­ra noter l’ar­ri­vée de pluies ou une sen­sa­tion d’o­rage immi­nent avant et pen­dant cette période.

Un pro­verbe popu­laire chi­nois s’ap­plique à cette période :

« Si vous n’a­vez pas culti­vé des fleurs durant la période pluie et céréales, il semble qu’un crabe rampe dans votre cœur. » 

  1. Si vous ratez l’occasion de culti­ver votre « Terre » (une réfé­rence au tra­vail interne de trans­for­ma­tion dont la fleur sym­bo­lise la matu­ri­té) vous aurez des regrets en été, sym­bo­li­sé par le Coeur. Le Bois (prin­temps) donne nais­sance au Feu (été) !
  2. Durant cette période de tran­si­tion entre l’é­té nais­sant et la fin du prin­temps l’élé­ment Terre sera par­ti­cu­liè­re­ment domi­nant ! Modé­rez sans vous pri­ver votre ali­men­ta­tion gou­ver­née par l’Estomac et son élé­ment la Terre.

Pour bien com­men­cer et s’a­dap­ter à la sai­son, décou­vrez nos conseils de vie autour du Prin­temps.

Qi Gong des saisons de la période de céréales et pluie 谷雨 (Gǔyǔ).

  1. Met­tez-vous face à l’est.
  2. Pre­nez la posi­tion du tailleur ou asseyez-vous sur une chaise, les pieds à plat sur le sol, jambes décroisées.
  3. Mon­tez la main droite au-des­sus de votre tête comme si vous pous­siez le ciel sur l’ins­pi­ra­tion. L’autre main vient se posi­tion­ner sur les côtes (à droite) durant l’ex­ten­sion du bras. En même temps tour­ner le regard et la tête vers la gauche en regar­dant au loin au-des­sus de votre épaule.
  4. Sur l’ex­pi­ra­tion, relâ­chez les bras (pos­ture d’o­ri­gine) tout en rame­nant la tête dans l’axe du corps.
  5. Faire le même exer­cice de l’autre côté.
  6. Répé­tez l’exer­cice 5 fois de suite.
  7. Faites cette série (aller-retour) 7 fois de suite.
  8. Clô­tu­rez l’exer­cice en cla­quant des dents 36 fois, faites tour­ner la langue dans la bouche 9 fois dans chaque direc­tion et ava­lez la salive en 3 fois en gui­dant le Qi vers le Dan Tian infé­rieur.
  9. Pour la pra­tique de clô­ture nous ferons paraître pro­chai­ne­ment un article détaillant la pro­cé­dure. Ins­cri­vez-vous sur notre news­let­ter pour en être informé.
céréales et pluie

Source image : http://www.sacred-texts.com

Les infor­ma­tions pro­po­sées dans cet article ne se sub­sti­tuent en aucun cas à un avis médi­cal auprès des pro­fes­sion­nels de san­té com­pé­tents. Les conseils pro­di­gués le sont à titre infor­ma­tif uni­que­ment. Tous les exer­cices décrits peuvent com­por­ter des risques. Ne ten­tez pas ces exer­cices si vous avez des condi­tions phy­siques, émo­tion­nelles ou men­tales qui pour­raient vous por­ter préjudice.

Cré­dits pho­to : https://www.flickr.com/photos/kwl/3506937023/

error: Alerte : contenu protégé par droits d'auteur !