Le sym­bole du Dra­gon Vert est asso­cié à l’ar­ri­vée du prin­temps dans la tra­di­tion chi­noise. On l’ap­pelle éga­le­ment dra­gon azur de l’Est (dōng fāng qīng lóng) 东方青龙. Il est connec­té à l’Est, à l’élé­ment Bois, le Prin­temps, le Foie & la Vési­cule Biliaire. Dans la conti­nui­té de l’ar­ticle de l’au­tomne & celui de l’Hi­ver voi­ci un autre pas­sage impor­tant du Huang Di Nei Jing (黄帝内经) ou Clas­sique interne de l’Empereur Jaune :

Durant les 3 mois du Prin­temps per­mettent de faire une rup­ture avec l’an­cien et de com­men­cer le nouveau.

Le Ciel et la Terre génèrent ensemble la vie et les 10.000 êtres com­mencent à s’épanouir. Cou­chez-vous tard dans la soi­rée mais levez-vous tôt.

Après votre réveil, faites une bal­lade, les che­veux défaits et relâ­chez votre corps en gar­dant votre pen­sée tour­née vers le renouveau.

Don­nez la vie et ne tuez pas. Don­nez mais ne pre­nez pas. Récom­pen­sez mais ne punis­sez pas.

Ceci résonne avec le Qi du Prin­temps et le Dao du Yang Sheng (la Voie pour nour­rir la Vie).

On com­prend au tra­vers de ce texte qu’une nou­velle vie est sur le point de démar­rer avec le prin­temps. Le carac­tère Sheng 生 signi­fie cru, gran­dir, don­ner nais­sance, naître, com­men­cer à s’ou­vrir, à éclore comme une plante qui pousse hors de terre. L’éner­gie Yang est prête à se mani­fes­ter, cachée sous la terre qui com­mence dou­ce­ment à se réchauffer.

Puis le texte nous recom­mande de nous lever plus tôt qu’en hiver afin d’a­voir une jour­née plus longue donc plus active et cap­ter ain­si le jeune Yang nais­sant. La marche est connec­tée à l’élé­ment Bois et au tra­vail des ten­dons. A tra­vers celle-ci le corps est mis en mou­ve­ment (Qi du foie) en douceur.

Plus articles sur le printemps et l’élément Bois :