A tra­vers cette série d’articles nous vous pro­po­sons d’aller à la ren­contre de votre corps éner­gé­tique par une approche qui met­tra plus l’accent sur les aspects sym­bo­liques et pra­tiques que thé­ra­peu­tiques (nous vous ren­voyons pour cela vers les nom­breux sites trai­tant de méde­cine chi­noise). En effet, sans cette explo­ra­tion de la sym­bo­lique des points d’acupuncture, que nous pré­fé­rons appe­ler par leur nom ori­gi­nel « Porte d’énergie », il est pour ain­si dire impos­sible de com­prendre cer­tains aspects du Qi Gong.

Introduction aux portes d’énergies en Qi Gong

Ming Men se situe sur le méri­dien Gou­ver­neur VG 4 (entre la 2ème et 3ème lom­baire – il existe néan­moins des guerres d’écoles au sujet de sa posi­tion exacte). Pour le trou­ver par la pal­pa­tion, met­tez vos 2 pouces dans le nom­bril, tra­cez un cercle hori­zon­tal vers l’arrière en lon­geant la taille. Lorsque vos 2 doigts dans votre dos se rejoignent à nou­veau vous avez trou­vé Ming Men.

Nan Jing 36° dif­fi­cul­té : « Ming Men, c’est là où  réside Jing/Shen, là où se rat­tache l’énergie pri­mor­diale.

Ming Men se situe entre les 2 Reins. On consi­dère Ming Men comme la porte (Men) par laquelle le Tao vient ense­men­cer la Vie au moment de la concep­tion.

Ming Men : porte de la Vie

Ming Men : porte de la Vie

Symbolique de Ming Men : la porte de la Vie ou de la Destinée

Dans la Chine ancienne, on consi­dé­rait que la « des­ti­née » (Ming) d’un indi­vi­du dépen­dait du Ciel (man­dat céleste) et que celle-ci était logée entre les 2 reins. Cette infor­ma­tion par la suite devien­dra la source cachée qui gui­de­ra les pen­sées et actions de l’individu.

Il appar­tient donc à cha­cun d’agir en accord avec son « Ming », à tra­vers les expé­riences et épreuves de la vie. On peut dire d’une action qu’elle est juste (Ver­tueuse ou « De ») si elle est en accord avec notre pro­gramme per­son­nel et le plan supé­rieur céleste. C’est à tra­vers la Ver­tu (De) que l’individu éta­blit un lien avec le Tao (Dao).

On trouve ain­si un moyen d’harmoniser notre rela­tion avec le monde et de réa­li­ser tout notre poten­tiel en accord avec les lois de la Nature.

Bien que ces infor­ma­tions soit cachées chez la plu­part d’entre nous, on peut y accé­der par la médi­ta­tion & l’introspection.

Aspects énergétique de Ming Men

Ming Men est la racine du Yuan Qi (Qi Pré­na­tal ou ances­tral). Il ali­mente le Feu du triple réchauf­feur. Il nour­rit éga­le­ment les Reins et le Dan Tian infé­rieur (Xia Dan Tian). On dit qu’il est la source de l’essence Yin et Yang du Rein. Le point le plus impor­tant peut-être pour la pra­tique du Qi Gong & Nei Gong est qu’à par­tir de Ming Men le Jing est trans­fé­ré au Dan Tian Infé­rieur puis conver­ti en Qi (qui à son tour va nour­rir le corps).

Concrè­te­ment, si on n’active pas cette porte on se coupe de notre source prin­ci­pale de vita­li­té qui impacte direc­te­ment notre lon­gé­vi­té.

Exercice de Qi Gong pour activer Ming Men

Men (porte) fais réfé­rence à la notion de pas­sage. En effet, en ouvrant cette porte, l’énergie de vie peut cir­cu­ler libre­ment et nour­rir nos centres vitaux (Dan Tian).

  1. Dans la pra­tique du Qi Gong on déver­rouille les genoux (il existe une connexion éner­gé­tique entre les genoux et la zone lom­baire) ce qui per­met de relâ­cher le sacrum vers le bas et d’ouvrir la région lom­baire. Cette trac­tion de la zone infé­rieure du corps doit être com­bi­née avec une ouver­ture simul­ta­née de l’occiput. L’action conjointe de ces deux forces en oppo­si­tion per­met une ouver­ture natu­relle de la région lom­baire donc de Ming Men.
  2. Cette acti­va­tion de Ming Men per­met d’ouvrir les canaux éner­gé­tiques des jambes jusqu’au point Yong Chuan (situé sous la plante des pieds) et per­met ain­si d’accéder à l’énergie nour­ri­cière de la Terre. Cette méthode per­met de « pom­per », via un effet de pis­ton, cette éner­gie pour nour­rir le Rein et, par consé­quent, le Jing . Cette pra­tique est essen­tielle dans le Qi Gong mais rare­ment expli­quée en détail. Le Qi Gong « Les portes d’énergies » per­met d’activer ces cir­cuits éner­gé­tiques natu­rel­le­ment & de la faire cir­cu­ler dans tout le corps mais plus par­ti­cu­liè­re­ment dans le bas du corps (élé­ment Eau).
Ouverture de Ming Men en Qi Gong

Ouver­ture de Ming Men en Qi Gong

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

Les derniers articles par Mohammed Saïah (tout voir)

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !