Le tra­vail de la pos­ture de l’arbre « Zhan Zhuang Qi Gong » trouve ses « racines » dans la tra­di­tion Taoïste. Le sys­tème ori­gi­nel pos­sède plus de 200 pos­tures. Pos­ture dite de « l’arbre », elle a été réfé­ren­cée éga­le­ment sous Song Jing Zhan Li Shi (Etre debout relaxé et calme) ou Zhan Zhuang Gong.

Pour ren­trer dans la quié­tude il convient d’appliquer les régu­la­tions sui­vantes :

Zhan Zhuang Qi Gong – la posture de l’arbre en 18 points :

  • Shuang Zhu Bing Li « Debout pieds paral­lèles »
  • Qu Xi « Flexion des genoux »
  • Song Kua « Relaxa­tion des hanches »
  • Yuan Dang « Arron­dis­se­ments de la par­tie supé­rieure entre les cuisses »
  • Ti Gang « Sou­lè­ve­ment de l’anus »
  • Shou Fou « Rétrac­tion du bas-ventre »
  • Song Yao « Relaxa­tion des lombes »
  • Han Xiong « La poi­trine ren­trée »
  • Babei « Le dos éti­ré »
  • Chui Jian « abais­se­ment des épaules »
  • Zhui Zhou « Tenir la face externe des bras tour­nés vers le bas »
  • Xu Ye « vider le creux de l’aisselle »
  • Song Wan « relaxa­tion des poi­gnets »
  • Xuan Ding « Tête sus­pen­due »
  • Gou Sai « Recu­ler le men­ton »
  • Bi Mu « Fer­me­ture des yeux »
  • He Chun « La connec­tion des lèvres »
  • She Di Shang E « Appli­quez la langue au palais »

Les points essen­tiels sont en gras.

Zhan Zhuang Qi Gong pour les pratiquants d’arts martiaux  :

  • déve­lop­pe­ment de l’endurance tant phy­sique que psy­cho­lo­gique
  • ren­for­ce­ment des struc­tures osseuses, ten­di­neuses et mus­cu­laires
  • capa­ci­té à gar­der la pen­sée et le corps uni­fiés dans l’inaction appa­rente (concen­tra­tion)
  • déve­lop­pe­ment et cla­ri­fi­ca­tion des sens et per­cep­tions (ins­tinct)

Sou­vent abor­dée comme un tra­vail pré­li­mi­naire « ennuyeux », par les pra­ti­quants qui débutent , cette pra­tique qui peut être ardue, voire incon­for­table au début n’en recèle pas moins de nom­breux bien­faits. Les résul­tats se font sen­tir en géné­ral rapi­de­ment mais l’idéal est de la pra­ti­quer au moins 100 jours de suite.

Posture Zhan Zhuang du Ba Gua Zhang

Maitre Wang Shu Chin

Pour les pra­ti­quants de Nei Gong et Qi Gong, voi­ci une liste de bien­faits notoires du tra­vail de Zhan Zhuang Qi Gong :

  • Amé­lio­ra­tion de la fonc­tion car­dio-pul­mo­naire
  • For­ti­fi­ca­tion des organes
  • Détente pro­fonde du sys­tème ner­veux
  • Sti­mu­la­tion de la cir­cu­la­tion des fluides (sang, lymphe, liquide syno­vial et céré­bro-spi­nal)

Bonne pra­tique.

En savoir plus :

Tom Bisio pré­sente les 12 pos­tures Zhan Zhuang

La suite dans un pro­chain article qui don­ne­ra plus de détails sur la méthode dans la tra­di­tion du Xing Yi Chuan…

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !
leo. adipiscing Lorem commodo luctus sem, Praesent consequat. commodo