L’étirement ou Daoyin du Phoe­nix per­met de ren­for­cer l’énergie des Reins de sti­mu­ler la pro­duc­tion de Jing et de sou­la­ger le dos des dou­leurs chro­niques. Les méri­diens du Rein et de la Ves­sie sont éti­rés en pro­fon­deur, per­met­tant ain­si une har­mo­ni­sa­tion glo­bale de l’élément Eau. On asso­cie à ce Daoyin la res­pi­ra­tion dite du Rein pour com­plé­ter l’étirement des méri­diens. On uti­lise éga­le­ment cette méthode pour cor­ri­ger les pro­blèmes de lom­bal­gies chro­niques en méde­cine chi­noise. Un témoi­gnage sur ce sujet dans cet article en anglais vous per­met­tra d’en savoir plus.

Voir éga­le­ment notre article sur l’énergie de l’Ours pour ren­for­cer votre vita­li­té et la force du Rein !

L’étirement du Phoenix pas-à-pas

  1. Pre­nez quelques ins­tants pour vous recueillir, ren­trer dans un état de non-agir (Wu Wei).
  2. Joi­gnez vos mains dans le dos en pre­nant un de vos poi­gnets avec l’autre main.
  3. Ouvrez votre pied droit vers la droite de 45° puis trans­fé­rez le poids du corps sur cette jambe.
  4. Puis éten­dez votre jambe gauche devant vous en veillant à gar­der le genou devant vous légè­re­ment déver­rouillé, 80 % du poids du corps est sur la jambe d’appui.
  5. Ins­pi­rez pro­fon­dé­ment en uti­li­sant une res­pi­ra­tion dite abdo­mi­nale.
  6. Sur l’expiration, com­men­cer à vous plier en avant à par­tir des Kuas (région du pli unguéal) avec une inten­tion de vous éti­rer en avant et non pas vers le bas pour évi­ter de com­pres­ser vos ver­tèbres durant la flexion.
  7. Quand votre tronc se rap­proche de l’horizontale, lais­ser tous les muscles du dos « fondre » autour de la colonne ver­té­brale.
  8. Puis com­men­cer la res­pi­ra­tion du Rein (notre pro­chain article vous don­ne­ra tous les détails néces­saires pour la mettre en place) mais pour résu­mer faites en sorte que votre res­pi­ra­tion atteigne le bas de votre ventre et dos.
  9. Faites 3 inspirations/expirations.
  10. Sur la der­nière expi­ra­tion remon­tez len­te­ment en uti­li­sant les Kuas comme levier pour vous redres­ser tout en dérou­lant chaque ver­tèbre une à une de bas en haut.
  11. Puis rame­nez votre pied gauche près du pied droit, puis rame­nez votre pied droit paral­lèle donc de face.
  12. Chan­gez de jambe puis refaites la même opé­ra­tion pour l’autre jambe.
  13. Répé­tez cet exer­cice de Qi Gong 3 fois sur chaque jambe au mini­mum soit 9 res­pi­ra­tions par côté.

Cette méthode est héri­tée de la marche de Phoe­nix du Ba Gua Zhang (trans­mis par Tom Bisio).

Les infor­ma­tions pro­po­sées dans cet article ne se sub­sti­tuent en aucun cas à un avis médi­cal auprès des pro­fes­sion­nels de san­té com­pé­tents. Les conseils pro­di­gués le sont à titre infor­ma­tif uni­que­ment. Tous les exer­cices décrits peuvent com­por­ter des risques. Ne ten­tez pas ces exer­cices si vous avez des condi­tions phy­siques, émo­tion­nelles ou men­tales qui pour­raient vous por­ter pré­ju­dice.

https://player.vimeo.com/video/144229964

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !