L’é­ti­re­ment ou Daoyin du Phoe­nix per­met de ren­for­cer l’éner­gie des Reins de sti­mu­ler la pro­duc­tion de Jing et de sou­la­ger le dos des dou­leurs chro­niques. Les méri­diens du Rein et de la Ves­sie sont éti­rés en pro­fon­deur, per­met­tant ain­si une har­mo­ni­sa­tion glo­bale de l’élé­ment Eau. On asso­cie à ce Daoyin la res­pi­ra­tion dite du Rein pour com­plé­ter l’é­ti­re­ment des méri­diens. On uti­lise éga­le­ment cette méthode pour cor­ri­ger les pro­blèmes de lom­bal­gies chro­niques en méde­cine chinoise.

Voir éga­le­ment notre article sur l’éner­gie de l’Ours pour ren­for­cer votre vita­li­té et la force du Rein !

L’étirement du Phoenix pas-à-pas

  1. Pre­nez quelques ins­tants pour vous recueillir, ren­trer dans un état de non-agir (Wu Wei).
  2. Joi­gnez vos mains dans le dos en pre­nant un de vos poi­gnets avec l’autre main.
  3. Ouvrez votre pied droit vers la droite de 45° puis trans­fé­rez le poids du corps sur cette jambe.
  4. Puis éten­dez votre jambe gauche devant vous en veillant à gar­der le genou devant vous légè­re­ment déver­rouillé, 80 % du poids du corps est sur la jambe d’appui.
  5. Ins­pi­rez pro­fon­dé­ment en uti­li­sant une res­pi­ra­tion dite abdominale.
  6. Sur l’ex­pi­ra­tion, com­men­cer à vous plier en avant à par­tir des Kuas (région du pli unguéal) avec une inten­tion de vous éti­rer en avant et non pas vers le bas pour évi­ter de com­pres­ser vos ver­tèbres durant la flexion.
  7. Quand votre tronc se rap­proche de l’ho­ri­zon­tale, lais­ser tous les muscles du dos « fondre » autour de la colonne vertébrale.
  8. Puis com­men­cer la res­pi­ra­tion du Rein (notre pro­chain article vous don­ne­ra tous les détails néces­saires pour la mettre en place) mais pour résu­mer faites en sorte que votre res­pi­ra­tion atteigne le bas de votre ventre et dos.
  9. Faites 3 inspirations/expirations.
  10. Sur la der­nière expi­ra­tion remon­tez len­te­ment en uti­li­sant les Kuas comme levier pour vous redres­ser tout en dérou­lant chaque ver­tèbre une à une de bas en haut.
  11. Puis rame­nez votre pied gauche près du pied droit, puis rame­nez votre pied droit paral­lèle donc de face.
  12. Chan­gez de jambe puis refaites la même opé­ra­tion pour l’autre jambe.
  13. Répé­tez cet exer­cice de Qi Gong 3 fois sur chaque jambe au mini­mum soit 9 res­pi­ra­tions par côté.

Les infor­ma­tions pro­po­sées dans cet article ne se sub­sti­tuent en aucun cas à un avis médi­cal auprès des pro­fes­sion­nels de san­té com­pé­tents. Les conseils pro­di­gués le sont à titre infor­ma­tif uni­que­ment. Tous les exer­cices décrits peuvent com­por­ter des risques. Ne ten­tez pas ces exer­cices si vous avez des condi­tions phy­siques, émo­tion­nelles ou men­tales qui pour­raient vous por­ter préjudice.

https://vimeo.com/825828149