Le sym­bole de la Tor­tue est asso­cié à l’arrivée de l’hiver dans la tra­di­tion chi­noise. On l’appelle éga­le­ment La Tor­tue Noire du Nord 玄武 xuán wǔ (ou Guer­rier Noir) . Elle est connec­tée au Nord, à l’élément Eau, l’Hiver, le Rein & la Ves­sie. Dans la conti­nui­té de l’article Nour­rir le Yin (dédié à l’automne) voi­ci un autre pas­sage impor­tant du Huang Di Nei Jing (黄帝内经) ou Clas­sique interne de l’Empereur Jaune :

Durant les 3 mois de l’Hiver toutes les choses se fanent, se cachent, et retournent vers leur foyer pour ren­trer dans le repos, comme les lacs et rivières qui gèlent.
Durant cette période le Yin domine le Yang.
On doit res­ter dans le calme et contrô­ler son désir. Le désir sexuel en par­ti­cu­lier qui doit être conte­nu comme un joyau secret.
Maî­tri­sez votre envie de dépen­ser votre Yang à tout prix.
Res­tez au chaud, évi­tez le froid et gar­dez les pores de la peau fer­mées (évi­ter de trans­pi­rer abon­dam­ment).
La phi­lo­so­phie de la sai­son de l’hiver est la conser­va­tion et le sto­ckage.
Sans cette modé­ra­tion, on bles­se­ra l’énergie du Rein.

Méthode de respiration taoïste pour renforcer le ReinTrouver une posture confortable dans un endroit isolé orienté vers le Nord.

  1.  Ins­pi­rer par le nez natu­rel­le­ment et expi­rer par la bouche 9 fois.
  2. Chan­ter dou­ce­ment (pour toni­fier ou plus fort pour dis­per­ser) le son CHUI (pro­non­cé tchway) au mini­mum 5 fois.
  3. Pen­dant l’écoute, comp­ter les res­pi­ra­tions entre 25 et 50 res­pi­ra­tions.
  4. Croi­ser les mains sur le Dan Tian infé­rieur et res­ter au moins une minute avec la conscience tour­née vers cette région.
  5. Eti­rez-vous dou­ce­ment et reve­nez à vos acti­vi­tés habi­tuelles.

Contre-indications

  • Ne pas pra­ti­quer si vous êtes enceinte,
  • en cours de cica­tri­sa­tion, en par­ti­cu­lier osseuse,
  • en cas de fièvre et/ou infec­tion.

Recommandation pour la respiration du Rein 吹 (chuī)

  • Ne pas faire de pause entre l’inspiration et l’expiration (pas de réten­tion), mais faire une res­pi­ra­tion dite natu­relle.
  • Evi­ter de « gon­fler » la poi­trine, ce qui per­met d’activer le dia­phragme qui des­cen­dra plus faci­le­ment pour mas­ser les organes.
  • Notez que vous pou­vez chu­cho­tez comme un mur­mure le son du Rein si vous dési­rez aug­men­ter l’aspect toni­fiant du son.

Prononciation du son du Rein

Les 6 sons thérapeutiques

En savoir plus sur Sun Simiao.

Mohammed Saïah

Auteur / Enseignant de Qi Gong - Nei Gong chez Atelier Qiétude
Passionné par la tradition chinoise et les arts énergetiques de préservation de la santé (Yang Sheng) j'anime ce site et écris des articles sur le site de l'Atelier Qiétude (www.cours-qigong.fr) quand je ne suis pas en train d'enseigner le Qi Gong / Nei Gong à Nantes.

Copyright : Les liens vers nos articles sont appréciés mais aucune copie n'est permise sans notre consentement écrit.

A explorer :

error: Alerte : contenu protégé !
7b2b59bca8c4d8e9161fbd5bc9a1fcd5QQQQQQQQQQQQQQQQQQ